logo france tourette

COVID-19

Coronavirus : les conseils du Professeur Richard Delorme pour les familles TDAH

Ressource disponible sur le site du Secrétariat d'Etat chargé des Personnes Handicapées à propos du TDAH en période de pandémie avec confinement. Ce courrier a été adressé aux familles concernées par un TDAH (trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) - Hôpital Robert Debré - Centre d’Excellence des Troubles Neuro-développementaux Chef de Service : PROFESSEUR R. DELORME

Coronavirus : les conseils du Professeur Richard Delorme pour les familles TDAH

Chers parents,

La situation de confinement strict dans laquelle nous allons nous trouver peut-être difficile à gérer. Vous vous demandez comment occuper votre enfant qui a un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, surtout si vous habitez dans un appartement sans jardin. Il est donc important de suivre quelques règles d’hygiène de vie durant les semaines à venir et ce, jusqu’à la réouverture des écoles.

1- Continuez de donner le traitement médicamenteux à votre enfant sauf avis contraire de votre médecin. Les ordonnances périmées pourront être utilisées en pharmacie pour la délivrance du traitement (sauf méthylphénidate). Le médecin de votre enfant pourra aussi effectuer une téléconsultation si besoin et vous envoyer une nouvelle ordonnance par email.

2- Organisez les journées de votre enfant selon une journée scolaire type : temps de travail scolaire via les supports pédagogiques fournis par chaque établissement et supervisés par les parents, des temps de détente de récréation (même si c’est en intérieur). N’hésitez pas à formaliser l’emploi du temps de votre enfant par écrit pour qu’il puisse s’y référer (pictogramme visuel pour les enfants non-lecteurs). Vous avez la Possibilité de délimiter les différents temps avec des sonneries programmées. L’important est que votre enfant travaille et apprenne, le cadre peut être plus souple qu’à l’école (peut se lever, étudier debout ou par terre, travailler à l’oral).

3- Maintenez des heures fixes de coucher/lever et de repas. Pour les temps de repas, ne pas hésiter à faire régulièrement des temps agréables - qui cassent un peu le quotidien morose de la vie en confinement.

Lire la suite sur le site du gouvernement.

Ressources & articles similaires

Dans la même

catégorie

C’est la rentrée, nos indispensables pour que ça se passe mieux

Chaque année faut recommencer : MDPH, AESH (ex AVS), expliquer aux enseignants, aux autres enfants, aux autres parents. La plupart du temps ça se passe bien mais si c’est votre première fois ou si vous avez la sensation que la différence de votre enfant n’est pas bien comprise, nous avons quelques supports développés depuis une vingtaine d’années par nos bénévoles.

Petite notice des tics en situation de confinement

Les maladies des tics (tics provisoires, tics chroniques, syndrome de Gilles de la Tourette (SGT)) sont des situations fréquentes chez l’enfant. Chez certains patients, les tics sont isolés. Chez d’autres patients ils peuvent être associés à d’autres symptômes : chaque patient a SA maladie des tics, avec des spécificités qui sont bien à lui.

Comment gérer les comportements d’opposition et les crises de rage pendant le confinement ?

La désobéissance et l’opposition : qu’est-ce que c’est ? L’opposition est un moyen qu’a l’enfant pour apprendre et qui fait partie des phases clés de son développement. C’est aussi une manière pour lui de tester les limites ou de rechercher l’attention de ses parents. Ces comportements risquent d’être fréquents et difficiles à gérer durant la période de confinement strict suite au COVID19. Votre enfant risque de se montrer plus opposant que d’habitude. Ne vous inquiétez pas, ne vous sentez pas coupable. C’est aussi un processus habituel auquel chaque parent doit faire face.

Des clés pour accompagner les familles dans leur quotidien

Profitez de l’expertise du Centre d’Excellence des Troubles Neurodéveloppementaux de l'Hôpital Robert Debré AP-HP (InovAND) grâce à des outils pratiques conçus par des professionnels à votre service.

Vos dons et adhésions sont notre seule source de revenus pour financer nos actions. Nous avons besoin de vous pour faire avancer la recherche médicale et aider les patients et leur famille.

bannière pictogrammes tourette